Lexique de la pédagogie critique

Anti-oppression:  L'éducation anti-oppression vise à lutter contre les oppressions dans le cadre des pratiques éducatives: sexisme, racisme, classisme, LGBTIphobie, validisme. L'une des figures en est Kevin Kumashiro.  

 

Anti-préjugé : L'éducation anti-préjugés (anti-bias pedagogy) est un programme présent dès l'école maternelle visant à lutter contre les préjugés négatifs sexistes et racistes qui se forment chez les enfants.

 

Appropriation culturelle:  Il s'agit du fait de s'approprier des productions culturelles de groupes ethniquement minorés, sans en citer l'origine et de manière non-respectueuse du contexte de production culturelle (https://www.youtube.com/watch?v=LlMDktdHOlU&t=364s)

 

Cartographie sociale : Méthode collaborative de cartographie utilisée par les mouvements sociaux en Amérique du Sud et repris par les pédagogues critiques.

 

Classisme : Discrimination subie du fait de son appartenance aux classes sociales populaires.

 

Conscientisation : désigne chez Freire, dans Pédagogie des opprimés le processus par lequel les opprimés accèdent à la conscience critique. Par la suite, Paulo Freire prend ses distances avec ce terme dont il considère qu'il a été trop galvaudé.

 

Contre-narration : il s'agit d'une méthode utilisée dans la théorie critique de la race consistant à ce que les racisés produisent des récits d'eux-mêmes qui rompent avec les stéréotypes qui sont développés à leurs sujets.

 

Critical thinking (pensée critique) : En Amérique du Nord, cela désigne une approche visant à développer des habilités de pensée critique. A ne pas confondre avec la pédagogie critique. En effet, la pédagogie critique propose une analyse des conditions sociales de production du savoir.

 

Culture du silence : Cette notion désigne, chez Paulo Freire, le fait que les opprimés n'osent pas prendre la parole en public. Il lie cette situation aux effets de la colonisation sur les paysans au Brésil.

 

Curriculum caché : Cette notion désigne l'ensemble des connaissances et des comportements qu'acquiert les élèves sans pour autant que cela soit officiellement présent dans les programmes scolaires. Les pédagogues critiques travaillent à dévoiler les curricula cachés de l'école : liés aux demandes du monde l'entreprise, aux normes de genre, à une vision europeanocentrée...

 

Décoloniale (pensée) : courant de pensée latino-américaine qui mène une critique des conséquences de la colonisation sur la constitution de la modernité. En pédagogie, la pensée décoloniale s'attache à mener une décolonisation des savoirs en luttant contre le caractère européanocentré des programmes scolaires.

 

Dialogisme : Pratique centrale de la pédagogie de Paulo Freire qui consiste à faire du dialogue le processus par lequel les apprenants passent de la conscience naïve (l'expérience quotidienne) à la conscience critique (s'appuyant sur des savoirs scientifiques).

 

Didactique critique : Dimension de la pédagogie critique qui s'occupe de la manière dont il est possible de rendre accessible au plus grand nombre des contenus critiques issus des sciences sociales et de la philosophie en particulier.

 

Diversité fonctionnelle/ neurodiversité : Notion introduite pour parler des personnes en situation de handicap sans reproduire la norme validiste. Cette dernière notion désigne le fait de juger les personnes par rapport à la norme de validité physique. La neurodiversité est une notion introduite par les milieux des personnes autistes pour mettre en valeur que les autistes ne sont pas des déficients, mais des personnes qui ont un fonctionnement différent.

 

Écoles citoyennes : Les écoles citoyennes désignent en Amérique du Sud un ensemble d'écoles primaires qui s'inspirent de la gestion démocratique promue par Paulo Freire.

 

Eco-pédagogie : Courant de la pédagogie critique qui s'attache à traiter la question de l'éveil à une conscience écologique.

 

Éducation à la citoyenneté mondiale : L'oeuvre de Paulo Freire ayant été reconnue par l'UNESCO, la pédagogie critique fait partie des approches promues afin de former une conscience de la citoyenneté mondiale.

 

Éducation aux droits humains : Pour les pédagogues critiques, la connaissance que les individus ont de leurs droits est un élément important de l'empowerment. Ceux qui connaissent leurs droits peuvent s'en prévaloir et les revendiquer.

 

Empowerment : Notion que l'on traduit souvent par « autonomisation » ou « encapacitation ». Cela consiste à développer chez les élèves leur puissance d'agir.

 

Enquêtes de conscientisation : Cette notion désigne des enquêtes sociologiques que mènent les opprimés pour prendre conscience de leur situation.

 

Enseignement pour la justice sociale : Désigne un courant de la pédagogie critique qui œuvre en école primaire pour sensibiliser les élèves aux questions de justice sociale.

 

Equité numérique : Attention que portent les pédagogues critiques au fait que l'introduction du numérique à l'école ne conduise pas à creuser les inégalités sociales.

 

Expérience vécue : Cette notion joue un grand rôle dans la pédagogie critique. Elle est le point de départ sur lequel s'appuie le pédagogue critique. L'expérience vécue désigne l'expérience sociale de l'oppression et de la discrimination que vivent les opprimés.

 

Féminisme postcolonial: Les postcolonial studies sont un courant d'études critiques issu du monde anglo-saxon qui analyse les sociétés de l'après période coloniale. Le féminisme postcolonial considère qu'il existe différentes voies d'émancipation pour les femmes en fonction de leur aire culturelle.

 

Fragilité:  Concept théorisé par Robin DiAngelo qui désigne les réactions négatives de la part des personnes privilégiées socialement lorsqu'on tente de leur faire prendre conscience de leurs privilèges sociaux. 

 

Gestion démocratique de la classe : Les pédagogues critiques essaient autant que possible de favoriser une gestion démocratique de la salle de classe : laisser aux étudiants des choix dans les contenus étudiés, mettre en place des discussions horizontales, mise en place de pratiques d'évaluation concertées...

 

Intellectuel transformateur : Henry Giroux dénonce la prolétarisation de l'enseignant aux Etats-Unis qui est réduit à la fonction de technicien. Au contraire, l'enseignant comme intellectuel transformateur vise à éveiller la conscience critique des élèves dans le sens d'une transformation sociale. Pour Giroux, l'école est à la fois un espace de reproduction sociale et de résistance.

 

Intersectionnalité : La théorie de l'intersectionnalité désigne une approche qui analyse comment les oppressions sociales se croisent entre elles: sexe, race, classe – principalement -, mais également handicap. La pédagogie intersectionnelle croise différentes approches: lutte contre le classisme, théorie critique de la race, pédagogie décoloniales, pédagogie féministe, queer, pédagogie de la diversité fonctionnelle... Elle constitue actuellement une approche qui effectue une synthèse de l'ensemble des pédagogies critiques. 

 

Islamophobie: Plusieurs pédagogues critiques se sont engagés dans leurs cours dans une lutte contre les préjugés à l'encontre des personnes de confession musulmane.  

 

Justice curriculaire : Revendication portée par des pédagogues critiques que les programmes scolaires rendent justice aux minorités opprimées et discriminées en leur accordant une visibilité.

 

Justice sociale: La notion de justice sociale peut renvoyer un particulier à un domaine d'enseignement. Il existe des cours d'Education à la justice sociale à l'Université qui combine différentes approches critiques de manière intersectionnelle. Il existe des manuels sur ce sujet. L'enseignement de la justice sociale peut renvoyer également à des pratiques de sensibilisation, en particulier à l'école primaire, des élèves aux problématiques de justice sociale en vue d'agir pour une transformation sociale. 

 

Littératie critique : Pour Paulo Freire, les élèves ne doivent pas seulement apprendre à déchiffrer, mais ils doivent apprendre à lire le monde de manière critique. Actuellement, se développe une littératie critique des supports numériques.

 

Mathématiques radicales : Courant en lien avec l'enseignement pour la justice sociale qui développe un enseignement des mathématiques qui prend appui sur des exercices ancrés dans la réalité sociale.

 

Microagressions:  Les microagressions désignent selon Kevin Nadal "la confrontation à des discriminations subtiles que des personnes de différents groupes marginalisés expérimentent tout au long de leur vie" (http://yagg.com/2014/02/28/les-microagressions-ces-petites-phrases-qui-font-du-mal-buzzfeed/

 

Multiculturalisme critique : Notion introduite par le pédagogue Peter McLaren pour distinguer le multiculturalisme des pédagogues critiques des formes libérales ou conservatrices prises par le multiculturalisme.

 

Pédagogie critique de la norme : Courant scandinave de la pédagogie critique qui met en œuvre un travail visant à déconstruire les privilèges sociaux.

 

Pédagogie critique du Hip-Hop : Courant de la pédagogie critique qui prend appui sur le rap pour effectuer un travail pédagogique auprès des jeunes des minorités racisées des quartiers populaires.

 

Pédagogie critique féministe : Courant au sein de la pédagogie féministe qui s'inscrit dans la pédagogie critique. Le fait d'ajouter critique aux Etats-Unis fonctionne comme le marqueur d'une radicalisation politique du propos.

 

Pédagogie socio-critique des contenus : Courant de la pédagogie critique issu du travail de José Carlos Libanêo. Ce pédagogue brésilien insiste sur l'importance des contenus critiques dans l'enseignement en lien avec les conditions sociales des apprenants.

 

Privilèges sociaux : La notion de privilège social indique un avantage dont bénéficie une personne du fait de sa position sociale, indépendamment de son adhésion consciente ou non au système. Le système constitué par l'ensemble des privilèges sociaux s'appelle la kyriarchie.

 

Problématisation : La problématisation constitue une dimension centrale de la pédagogie critique. Celle-ci ne vise pas à développer chez les élèves des capacités de résolution de problème. Elle vise à les rendre capables d'interroger les conditions de possibilité des énoncés.

 

Queer : Courant théorique qui conteste la binéarité des genres imposée par le système hétéronormatif aux personnes trans* et allosexuels. Cette approche a donné naissance à un sous-courant de la pédagogie critique. Aux Etats-Unis, le queer s'exprime en particulier à travers un courant intersectionnel et matérialiste: le queer of color. 

 

Recherche-action critique : Pratique collective à travers laquelle un groupe d'enseignant mène une enquête de manière à analyser les problèmes qu'il rencontre dans sa pratique professionnelle et à y trouver des solutions.

 

Safe Space:  Ce sont des zones où un groupe ou un enseignant considère que des propos pouvant porter atteinte à une minorité ne doivent pas être prononcés (ex: sexisme, racisme...). Le safe space est un espace visant à éviter les micro-agressions de la part des personnes socialement minorées (https://fr.wikipedia.org/wiki/Safe_space)

 

Théorie critique : Désigne la philosophie de l'école de Francfort. Elle est une source d'inspiration de la pédagogie critique. En effet, la théorie critique interroge les conditions sociales de la production des savoirs. Elle dénonce la domination de la raison instrumentale (technocratie) et la coupure qui s'est établi entre savoirs scientifiques et idéal émancipateur de justice sociale. 

 

Théorie critique de la race : Courant de juristes noirs américains qui analysent les discriminations subies par les noirs américains. La théorie critique de la race est utilisée pour mener une pédagogie anti-raciste.

 

Tone Policing:  Injonction faîtes aux féministes, ou à d'autres personnes socialement minorées, à se montrer polie et à ne pas s’énerver lorsqu'elles entendent des propos discriminants. (https://www.youtube.com/watch?v=gunT60j-2GM&index=27&list=PLhBTPBBSq3xSDwUE1ok49XEIEICJ5XnGI)

Écrire commentaire

Commentaires : 7