Pédagogie de l'intersectionnalité

 

 

Dans le texte ci-dessous une enseignante universitaire propose son point de vue sur la manière dont il est possible d'intégrer l'intersectionnalité aux pratiques pédagogiques.

 

Kim Case (Professeure de psychologie à l'Université de Houston), « Pédagogie de l'intersectionnalité », juillet-août 2016.

 

Réfléchir sur les postions sociales de la salle de classe

 

Combien d'entre nous pensent que leurs cours sont intersectionnels ? Sommes-nous réellement à la hauteur de la théorie de l'intersectionnalité quand il s'agit de la structure pédagogique, de la conception, de la mise en œuvre et de l'évaluation ? Prenons-nous honnêtement le temps d'examiner comment notre présence dans la salle de classe peut modifier l'environnement ?

 

Bien évidement, faire de tout cela une réalité n'est pas facile. La pédagogie intersectionnelle exige un examen continue de la place sociale de l'enseignant en termes d'impact sur l'apprentissage, les privilèges, l'invisibilité, le parti pris et les hypothèses.

 

Nous devons nous répéter :

- Qu'est-ce qui est invisible pour moi en raison de mon privilège ?

- Qui manque ?

- Comment mes privilèges sociaux s'exercent dans la salle de classe ?

- Comment mes élèves peuvent-ils me répondre en fonction de mes identités sociales et de l'interaction entre ces identités et de la structure de pouvoir de la relation d'enseignement ?

- Comment la communication s'en trouve-t-elle modifiée par ma localisation sociale ?

- Que faut-il faire dans le programme d'études et en classe pour rendre compte de mon emplacement social (si possible) ?

 

Je doute qu'un enseignant qui lit ce texte désire être un professeur inconscient de ses privilèges sociaux, marginalisant les étudiants et maintenant l'invisibilité des structures qui produisent les disparités.[…]

 

En tant qu'universitaire d'origine ouvrière, je me bats souvent contre un environnement qui est conçu selon les normes de la classe moyenne : ses normes de communication, de langage, de code vestimentaire et son individualisme. Avec mes étudiants de classe ouvrière, cela me permet mieux de comprendre leurs obstacles à entrer dans l'université et de déminer l'environnement. Bien évidement être une femme dans la salle de classe affecte également mon approche, mais également la façon dont les étudiants me voient.

 

En même temps, ma blancheur, mon statut de valide et la citoyenneté américaine m'empêchent souvent de percevoir les micro-agressions quotidiennes auxquelles sont confrontés les étudiants de couleur, les étudiants handicapés ou les étudiants immigrants. Mon mélange d'identités marginalisées et de privilèges sociaux a sans doute un impact non seulement sur mes choix pédagogiques, mais également sur la façon dont mes étudiants me perçoivent.

 

Alors que peuvent faire les enseignants pour tenter de corriger l'influence de leur position sociale sur l'enseignement et l'apprentissage ?

 

Voici quelques idées :

 

- Prenez le temps réfléchir à votre propre place sociale et à l'intersection des identités.

 

- Pensez à la façon dont votre situation sociale peut affecter le point de vue des étudiants et surtout les domaines où vous pourriez être le moins conscient de leurs expériences.

- Recherchez et utilisez des ressources pédagogiques qui favorisent les pratiques de réflexion chez les enseignants

- Pour chaque cours, demandez-vous comment les lectures assignées pourraient représenter votre position sociale plus que d'autres. Faites en sorte d'apporter des perspectives différentes de votre emplacement.

- Réfléchissez sur des exemples, des vidéos, des activités… et de quelles façons ils peuvent être ajustés pour intégrer des places sociales au-delà de la votre.

- Parlez ouvertement avec les élèves et directement de la façon dont la place sociale de l'enseignant peut influencer la façon dont ils interagissent avec vous, comment vous communiquez avec eux et comment la conscience de ces influences peut nous aider à surmonter les notions préconçues (dans les deux sens) et

- Attendez vous à apprendre quelque chose de nouveau des étudiants en fonction de la connaissance qu'ils apportent depuis leur place social et qui peut informer la communauté des apprenants plus largement.

 

Pédagogie féministe, intersectionnalité et justice socialement

 

[…] Quand je pense à la pédagogie féministe et à beaucoup d'autres formes de pédagogie critique (comme la théorie critique de la race, la pédagogie queer ou la pédagogie liberatrice), je les vois comme le TARDIS du Dr Who. La pédagogie féministe est plus grande avec en son sein l'intersectionnalité et la justice sociale que nous oublions facilement si nous ne sommes pas vigilants. En tant que spécialistes du féminisme, nous devons nous mettre au défi de théoriser et de pratiquer l'intersectionnalité pour parvenir à la pédagogie féministe.

 

Peut-être pensons nous généralement à ces trois philosophique pédagogiques (féminisme, intersectionnalité, justice sociale) comme se chevauchant comme un diagramme de Venn. Cependant le chevauchement est plus grand que nous ne le pensons. Allons encore plus loin : que se passe-t-il lorsque ces trois cadres font tous partie du même cercle ?

 

Sans la théorie intersectionnelle, qui inclut également un objectif de justice sociale, nous ne réalisons tout simplement pas la promesse de la pédagogie féministe. En d'autres termes, l'intersectionnalité et la justice sociale sont des exigences fondamentales de la pédagogie féministe. Par conséquent, il est temps de mettre notre énergie dans la transformation de la pédagogie féministe avec la théorie intersectionnelle comme fondamentalement présente à tous les niveaux […]

 

Annexe: 

 

L'auteure présente sur son blog dans un post de janvier 2017 un jeu de simulation sur l'intersectionnalité et les privilèges sociaux:

 http://www.drkimcase.com/category/blog/intersectionality-pedagogy/

 

Un jeu pour prendre conscience des classes sociales et du privilège classiste: http://playspent.org/

 

 

Deux ouvrages de l'auteure sur le sujet:

 

Deconstructing Privilege,  Routledge, 2013

 

 Intersectionnal Pedagogy, Routledge, 2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0