Actualité de la recherche scientifique et militante

Cette rubrique est consacrée à la diffusion d'information sur l'actualité de la recherche sur le syndicalisme, les mouvements sociaux, l'engagement associatif et citoyen: colloques, journées d'études, séminaires...


Calenda - Mouvements politiques et sociaux

Le mouvement des associations de travailleurs au XIXe siècle (jeu., 14 févr. 2019)
Réunissant des chercheuses et des chercheurs issu·es de différentes disciplines (histoire, science politique, sociologie…), ce colloque se propose d’interroger l’organisation concrète des associations de travailleurs au XIXe siècle, leur ancrage dans les mondes du travail ainsi que les projets socio-politiques qui les sous-tendent. Pour cela, il s’agira de faire entendre les voix des acteurs et actrices de ces associations, de reconstituer leurs réseaux et leurs pratiques.
>> Lire la suite

Actualité de Gustav Landauer (1870-1919), philosophe et révolutionnaire (Thu, 07 Feb 2019)
Considéré en son temps comme « l’agitateur le plus important du mouvement révolutionnaire radical » en Allemagne, le philosophe et activiste anarchiste Gustav Landauer (1870-1919) bénéficie aujourd’hui d’un vif regain d’intérêt. Un siècle après son assassinat, ce colloque international – le premier organisé en France à son propos – entend rendre compte de ce renouveau.
>> Lire la suite

Racisme et discrimination systémique dans le Québec contemporain : ses formes et ses manifestations (Wed, 06 Feb 2019)
La revue Nouvelles pratiques sociales entend faire le point sur l’évolution des formes du racisme et de la discrimination. Ce numéro thématique se propose de décrire et analyser l’évolution du phénomène du racisme au Québec, particulièrement au cours de la dernière décennie, de même que ses manifestations dans différents domaines. L’objectif est de comprendre comment le phénomène du racisme a évolué au cours des dernières années dans son contexte juridique et sociopolitique, en mettant en évidence ses formes actuelles, de même que les initiatives qui, sur le terrain des pratiques sociales, témoignent d’une mobilisation contre le racisme et la discrimination.
>> Lire la suite

Les génocides oubliés (Tue, 05 Feb 2019)
Si certains grands génocides du XXe siècle retiennent à juste titre l’attention, on s’intéresse moins à d’autres exterminations qui ont jalonné l’histoire et parfois sombré dans l’oubli. L’étude de quelques-unes d’entre elles – comme celles dont ont été victimes les Indiens d’Amérique du Nord et du Sud, les Aborigènes d’Australie, les Hereros et les Namas, les Ukrainiens à l’époque de Staline, les Roms sous les Nazis, les Chinois sous Mao, etc. – permettra d’en préserver la mémoire, mais aussi de réfléchir sur la notion de génocide, de se demander si elle a une pertinence avant l’invention du mot, de la distinguer de celle de meurtre de masse, et donc de poser la question : qu’est-ce qu’un génocide ?
>> Lire la suite

Quelle indiscipline pour le peuple ? (Thu, 24 Jan 2019)
Cet atelier proposé à l'occasion du congrès de l'Association française d'études américaines à Nantes en mai 2019 (21-24 mai) se propose de réfléchir à la question de l'indiscipline du peuple dans les mouvements politiques et sociaux aux États-Unis depuis le XIXe siècle. Nous accueillons des contributions sur les différentes périodes de l'histoire, jusqu'à la période très récente.
>> Lire la suite

Handicap et espace rural : entre exclusion géographique et insertion sociale (Fri, 18 Jan 2019)
Dans le cadre du VIIe congrès des Sociétés de géographie européennes, EUGEO 2019, qui aura lieu à Galway (Irlande) du 15 au 18 mai 2019 nous vous invitons à proposer une communication pour la session « Disability in rural areas: between geographic exclusion and social insertion » qui s'intéressera aux interactions entre le handicap et les processus d'exclusion ainsi qu'aux expériences favorisant l'inclusion dans les espaces ruraux, sur la base d'études de cas pouvant s'appliquer à tous les domaines de la vie quotidienne. (insertion professionnelle, accès à l'éducation, à la santé, aux services, aux loisirs, à la culture, etc.). Les propositions sont acceptées en anglais, français, espagnol et italien.
>> Lire la suite

Les formes visuelles du collectif XIXe-XXIe siècles (Tue, 15 Jan 2019)
Ce colloque sera l'occasion d'interroger les possibilités et les modalités d'une mise en forme visuelle du collectif. En effet, si le collectif est un thème récurrent dans les représentations depuis longtemps, sa mise en forme est soumise à des contraintes spécifiques qu'il convient d'explorer.
>> Lire la suite

Raconter la postmigration : approche interdisciplinaire (Tue, 15 Jan 2019)
Ces journées d’étude visent à réunir dans un cadre interdisciplinaire des jeunes chercheurs et des chercheurs confirmés qui travaillent sur la postmigration. Au sein de ce champ, l’accent sera mis sur les récits de la postmigration – notion englobant tant des récits de fiction que des récits collectés dans le cadre d’enquêtes ethnographiques –, soit des formes qui n’ont pas comme référence première le fait migratoire mais plutôt mais « les processus de transformation et mixité qu’il engendre pour les générations suivantes » (Geiser, 2008, 127). L’objectif de la journée d’étude est de produire un dialogue comparatiste entre littérature et sciences sociales, à partir d’une interrogation commune sur le récit de la postmigration comme héritage de la migration.
>> Lire la suite

Le plurilinguisme dans le développement durable : la dimension cachée (Tue, 15 Jan 2019)
L’UNESCO nous rappelle que la diversité linguistique et le multilinguisme sont essentiels pour le développement durable, mais l’attention se porte essentiellement sur les langues menacées et place la sauvegarde de la diversité linguistique sur le même plan que la biodiversité. La question des langues en danger est en effet essentielle, et quelques études suggèrent que la disparition des langues présente des risques importants pour la conservation de la biodiversité. Ce que nous voulons faire apparaître, c’est que les langues entrent en jeu dans tous les processus économiques, sociaux et culturels qui sont à la base du développement. La culture, l’éducation et la santé sont des facteurs de développement majeurs dont l’accumulation du capital est plus une conséquence qu’une cause et, où que l’on se place dans le monde, on peut en faire le constat, le rôle de la langue est omniprésent.
>> Lire la suite

L'émeute (II) (Fri, 11 Jan 2019)
L’émeute est, pour les sciences sociales, un objet d’étude problématique. Charles Tilly soulignait que le mot appartient au répertoire de la répression, à tout cet ensemble « des paroles infamantes que ne prononcent presque jamais les acteurs eux-mêmes ». Pourtant, son constat n’est pas entièrement exact : « émeute », y compris avec la charge de violence, de désordre et d’improvisation que porte le mot, est parfois revendiqué comme désignant une forme d’action jugée légitime par certains groupes. Pour Tilly, le biais qu’il soulignait était ainsi une raison pour ne pas employer le terme comme catégorie d’analyse du politique. Pour nous, la question reste ouverte. L’émeute oblige à s’interroger sur les critères qui permettent de penser la légitimité d’une contestation violente dans un État de droit : peut-on penser l’émeute comme une modalité d’exercice du droit de résistance ? Où doit-on la situer dans la distinction entre guerre et paix ?
>> Lire la suite

Une histoire croisée de la fabrique du droit du travail (Wed, 09 Jan 2019)
Sabine Rudischhauser (1961-2017) a introduit un regard nouveau sur l’émergence de la négociation collective en intégrant, au-delà de la seule conflictualité sociale, les initiatives politiques, législatives, juridiques, mais aussi sociologiques qui contribuent à définir la catégorie même de convention collective en France et en Allemagne. Sur la séquence 1900-1920, elle met au jour une véritable dynamique institutionnelle, dans laquelle se justifie un rapprochement entre l’Allemagne et la France, en faisant apparaître non seulement un parallélisme, mais aussi des emprunts réciproques et une référence commune, l’Angleterre. Geregelte Verhältnisse, son dernier ouvrage, couronne ainsi une vie de recherche que sa disparition précoce a interrompue brutalement.
>> Lire la suite

Diversité, vulnérabilité et le politique autrement (Thu, 27 Dec 2018)
La diversité est devenue au cours des dernières décennies un leitmotiv de la pensée libérale progressiste. Toutefois, pour certains, l’usage de la vulnérabilité en théorie politique, issu des théories féministes et de la pensée critique, constitue une réponse radicale et critique vis-à-vis de la diversité. Malgré tout, on retrouve quelques travaux qui ont cherché des rapprochements entre les usages de ces deux concepts. En bref, l’objectif du colloque est de réunir des chercheur(e)s dont les travaux, qu’ils combinent les deux concepts ou qu’ils s’inscrivent dans l’un ou l’autre, sont propices à un dialogue entre la diversité et la vulnérabilité.
>> Lire la suite

Cinéma, pouvoirs et libertés en Amérique latine (Fri, 21 Dec 2018)
Partant de l’idée selon laquelle le pouvoir est un phénomène spécifiquement humain, régi essentiellement par la liberté et porteur de sens uniquement à partir du moment où une conscience (individuelle, collective, anonyme) agit, décide et dispose de lui pour le diriger vers des fins déterminées (Romano Guardini, 1963), nous adressons à la communauté des chercheurs ainsi qu’aux cinéastes intéressés le présent appel à participer, dans une perspective interdisciplinaire, au colloque Cinéma, pouvoirs et libertés en Amérique latine. Ce colloque entend interroger la manière dont la production cinématographique et audiovisuelle de l’Amérique latine s’approprie la réalité du pouvoir dans ses diverses dimensions (politique, sociale, de genre, idéologique, subjective, anonyme, etc.) ainsi que dans ses interactions avec des pratiques de liberté (critique, résistances, contestation, détournement, re-signification, etc.).
>> Lire la suite

Internet et les nouvelles formes de participation politique (Thu, 20 Dec 2018)
Ce colloque vise à réunir des travaux empiriquement fondés qui, à partir de données nouvelles et/ou de méthodes nouvelles, réinterrogent cette question devenue traditionnelle des effets des nouvelles technologies sur la participation politique.
>> Lire la suite

L'émeute (Mon, 17 Dec 2018)
L’émeute est, pour les sciences sociales, un objet d’étude problématique. Charles Tilly soulignait que le mot appartient au répertoire de la répression, à tout cet ensemble « des paroles infamantes que ne prononcent presque jamais les acteurs eux-mêmes ». Pourtant, son constat n’est pas entièrement exact : « émeute », y compris avec la charge de violence, de désordre et d’improvisation que porte le mot, est parfois revendiqué comme désignant une forme d’action jugée légitime par certains groupes. Pour Tilly, le biais qu’il soulignait était ainsi une raison pour ne pas employer le terme comme catégorie d’analyse du politique. Pour nous, la question reste ouverte. L’émeute oblige à s’interroger sur les critères qui permettent de penser la légitimité d’une contestation violente dans un État de droit : peut-on penser l’émeute comme une modalité d’exercice du droit de résistance ? Où doit-on la situer dans la distinction entre guerre et paix ?
>> Lire la suite

La guerre de 1870, conflit européen, conflit global (Wed, 12 Dec 2018)
À l’occasion du cent-cinquantenaire de la guerre de 1870, l’EA 3400 Arts Civilisation et Histoire de l’Europe de l’Université de Strasbourg organisera un colloque international qui se tiendra au palais Universitaire, du 6 au 8 février 2020. Depuis une trentaine d’années, le conflit franco-allemand de 1870 a surtout préoccupé les historiens à travers ses enjeux de mémoire, son approche par l’historiographie de la Troisième République et, plus rarement, dans la continuité des recherches de Stéphane Audoin-Rouzeau (1989), dans une perspective d’histoire et d’anthropologie culturelles de la guerre. L’approche privilégiée par la rencontre de Strasbourg sera davantage celle des répercussions, échos et appropriations internationales du conflit franco-allemand.
>> Lire la suite

Anti-Lumières, révolution et dissentiments (Tue, 11 Dec 2018)
Reason and rational modes of thought are often seen as the bastion against the acceleration of conflict into violence and the goal of the Enlightenment tradition was, in a large part, to liberate individuals from those irrational superstitions and beliefs which were at the base of these conflicts. However, many critiques of the Enlightenment project, both historical and more contemporary, see the imposition of universal reason as itself a form violence, ignoring claims of comprehensive traditions, identity and history on the individual. The aim of this special edition of the Philosophical Journal of Conflict and Violence is to examine possible counter-enlightenment approaches to violence, conflict and conflict resolution.
>> Lire la suite

Radiographie de la violence au Pérou d'après-guerre (Tue, 11 Dec 2018)
De longue date, la France a accueilli nombre de rencontres sur la violence politique et ses enjeux mémoriels dans les pays latino-américains. Nous proposons ici la première manifestation académique sur le cas péruvien en France. Ce colloque vise à questionner l’impact du rapport final de la Commission de la Vérité et Réconciliation (CVR) en tant que grand récit « officiel » du conflit armé au Pérou. Dans une perspective pluridisciplinaire, il s’agira d’analyser les répercussions des recommandations de la CVR et d’interroger « l’actualité » du conflit armé dans la société péruvienne. Pour mener à bien ce projet, nous avons souhaité faire dialoguer différents espaces, approches et disciplines faisant écho à ce sujet : notre réflexion s’articule ainsi au croisement de l’anthropologie, de la sociologie, de l’histoire, de l’archéologie et de la littérature.
>> Lire la suite

Ce que l’intersectionnalité fait aux pratiques militantes (et inversement) (Mon, 10 Dec 2018)
Cette section thématique cherche à saisir ce que l'intersectionnalité fait – ou ne fait pas – aux pratiques militantes et les effets que celles-ci, en retour, peuvent avoir sur ce cadre conceptuel. Son enjeu de est de permettre le croisement entre des champs de recherche qui discutent encore peu dans les sciences sociales francophones, à savoir la sociologie des mouvements sociaux et celle des rapports sociaux de genre, classe et race, alors que les travaux sont pourtant foisonnant de part et d’autre. Cette section thématique encourage des communications portant sur différentes formes d'engagement militant dans différents contextes nationaux et internationaux, mobilisant les méthodes d'enquête des sciences sociales mais aussi des perspectives de théorie politique.
>> Lire la suite

Les mondes de 1848 (Mon, 10 Dec 2018)
Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du XIXe siècle » a été maintes fois soulignée. Pourtant, alors que l’âge des révolutions (années 1770-1840) est de plus en plus pensé à l’échelle globale, et que la domination coloniale et informelle de l’Europe croît dans la première moitié du siècle, la dimension globale de 1848 reste relativement méconnue. Ce colloque international, qui coïncide avec le 170e anniversaire de la Révolution de 1848, entend faire le point sur les dimensions coloniale, impériale et globale du moment révolutionnaire qui entoure 1848. Aussi entend-il exhumer et identifier les « mondes de 1848 », dans leur pluralité.
>> Lire la suite