Les méthodes de recherche qualitatives pour la formation des enseignants



Quelles sont les méthodes qualitatives en sciences sociales qui peuvent être mobilisées dans la recherche en éducation et qui peuvent donc être utilisées dans le cadre de la formation à la recherche des enseignants ?


Les méthodes qualitatives font appel à une herméneutique (interprétation) de la subjectivité et des pratiques des acteurs. Pour cela, elles reposent sur une étude de leurs discours et une observation de leurs actions.


Les méthodes:


1) L’étude des discours:


a) L’analyse documentaire


Il s’agit d’analyser le contenu de documents écrits ou iconographiques en fonction de la problématique de recherche. Le dépouillement des documents peut donner lieu à une analyse quantitative s’il s’agit d’une série.


Exemple d’usage: L’analyse documentaire peut être utilisée pour étudier les productions écrites ou les dessins des élèves d’une classe.


b) Le questionnaire à questions ouvertes:


Le questionnaire à questions ouvertes est un outil par lequel on demande à plusieurs acteurs de répondre à des questions qui appellent un développement écrit personnel. Le questionnaire peut comprendre au minimum une question comme dans le “bilan de savoir” (Qu’avez-vous appris d’important ?). Lorsque les mêmes questions sont administrées à plusieurs personnes, il est possible de procéder à un codage et à une quantification des réponses.


Exemple d’usage: Le questionnaire à questions ouvertes peut être utilisé par l’enseignant praticien réflexif dans le cadre de sa classe pour interroger les élèves par exemple sur leur rapport au savoir en début d’année ou pour évaluer les effets de son propre enseignement en fin d’année.


c) L’entretien semi-directif individuel

L’entretien semi-directif présuppose d’élaborer une grille de questions qui est suivie avec plus ou moins de souplesse pendant l’entretien. L’entretien dure entre une heure et deux heures. Le chercheur peut enregistrer et/ou prendre des notes durant la session.


Exemple d’usage: L’entretien semi-directif peut être utilisé par exemple lorsque l’enseignant mène une recherche auprès de collègues.


d) L’entretien non-directif


L’entretien non-directif est un entretien dans lequel le chercheur n’oriente pas par des questions le discours de l’acteur. Son objectif est de comprendre la subjectivité de l’acteur. Il s’agit de ce point de vue d’un entretien que l’on peut également qualifier de clinique. Il peut s’inspirer de méthodes d’analyse thérapeutique telles que la psychologie humaniste de Carl Rogers. Dans ce cas, il s’agit d’être dans une attitude d’écoute empathique.


Exemple d’usage: Ce type d’entretien peut être utilisé par exemple lors d’une recherche sur l’analyse du mal-être scolaire des élèves. Il s’agit alors de comprendre leur subjectivité de manière à pouvoir faire une étude de la souffrance scolaire.


e) L’entretien informel individuel ou de groupe

Il s’agit d’une pratique de recherche qui est intermédiaire entre l’entretien et l’ethnographie. L’entretien informel est pratiqué, en situation, par exemple lorsqu’il est compliqué d’obtenir un entretien sociologique avec les acteurs du fait de problèmes de disponibilité. Le chercheur pose des questions et en mémorise les réponses, qu’il retranscrit par la suite.


Exemple d’usage: L’entretien informel peut être mené lors d’une rencontre avec des parents d’élève et retranscrit de mémoire ensuite dans le journal de bord du praticien-chercheur. Il peut être utilisé lors d’une réunion professionnelle où le praticien-chercheur en profite pour interroger les acteurs sur certains points en rapport avec sa recherche. Dans ce cas, le chercheur peut plus facilement noter les réponses directement.


2) L’observation des pratiques:


a) L’observation directe:

Le chercheur observe une pratique à laquelle il est extérieur. Il joue le rôle d’un observateur neutre. Le chercheur concentre sa prise de notes sur ce qui est en rapport avec sa problématique de recherche.


Exemple d’usage: Cette technique peut être utilisée lorsque le praticien-chercheur observe les pratiques dans la classe d’un collègue. Il peut prendre des notes durant l’observation. Par exemple, situé au fond de la classe, il dérange peu les interactions de la classe, surtout si sa présence est régulière.


b) L’observation participante et l’auto-ethnographie:

Il s’agit d’une observation directe mais dans laquelle le praticien chercheur est lui-même acteur.


Exemple d’usage: L’auto-ethnographie est utilisée par exemple lorsque l’enseignant est dans sa classe et qu’il ethnographie ses propres pratiques et le comportement de ses propres élèves. La prise de notes s’effectue durant un moment libre ou le soir dans le journal de bord du praticien chercheur.


c) L'expérimentation participante:

Le praticien chercheur n’est plus un simple observateur de ses pratiques. Il met en place une expérimentation sur son terrain dont il étudie les effets.


Exemple d’usages: Cette pratique est utilisée par exemple lorsque le praticien chercheur met en place une innovation pédagogique dans sa classe et qu’il veut en décrire le dispositif et en analyser les effets.


d) La recherche action:

Elle implique plusieurs chercheurs praticiens qui mettent en place une recherche pour trouver une solution à un problème qui se pose sur le lieu où ils interviennent.


Exemple d’usages: Plusieurs enseignants d’une même école décident de mener une enquête et de tester des expérimentations sur la manière dont ils peuvent mieux associer les parents d’élèves à la vie de l’établissement.


3) Les outils d’enquête:


a) Le journal de bord (ou journal des pratiques): Il est utilisé régulièrement par le praticien chercheur pour noter ses observations et/ou effectuer des bilans sur ses pratiques en classe.


b) La vidéo: Elle peut être utilisée en accompagnement d’une observation directe. Elle peut être suivie ensuite d’une triangulation sur les observations avec l’enseignant qui a été filmé. On parle de triangulation lorsque le chercheur fait appel à un tiers pour confirmer ou infirmer ses interprétations.


Écrire commentaire

Commentaires : 0