Vocabulaire techno-critique :  

I- Vocabulaire général : 

 


Aliénation technologique: a) perte d'autonomie et dépendance de l'humain du fait des objets techniques - contrepartie de la facilité apportée par la technologie b) asservissement aux objets techniques du fait d'une perte de maîtrise technique du fonctionnement de l'objet technique c) dotation de capacités considérées comme propre à l'être humain à la machine: capacité de calcul permettant par exemple de jouer et de gagner des parties d'échec. 

 

Cage d’acier: Ensemble des règles bureaucratiques de l’Etat bureaucratique et de la rationalité capitaliste qui enserre progressivement l’existence. -> Max Weber

 

Colonialisme technologique, colonisation du monde vecu: Les objets techniques issus de la technoscience colonisent les pratiques issues de l’expérience du monde vecu.

- > Colonialisme Technologique ( Roberto Caseti)

-> Colonisation du monde vécu ( Jurgen Habermas)

 

Obsolescence de l’homme: l’idée de l’obsolescence de l’humain repose sur une honte prométhéenne de notre humanité et de ce qui est considéré comme ses faiblesses: corps, sentiment...-> Anders Gunther

 

Outil convivial: l’outil convivial reste orienté par l’intentionnalité de l’esprit humain qui lui fixe sa finalité. Alors que la machine, par son fonctionnement automatique, peut soumettre la personne à son rythme et donc la réduire à l’état de chose. -> Ivan Illitch

 

Megamachine: organisation sociale autoritaire basée sur une mono-technologie. A l’époque moderne, la méga-machine est basée sur la quantification scientifique et le mode de production capitaliste. -> Lewis Mumford -> Latouche Serge

 

Rapport social technocratique: Rapport social inégalitaire induit par la structure même des objets techniques modernes. Ceux-ci impliquent une classe techno-capitaliste qui les dirigent et une classe qui est asservi par ces objets dont ils ne maîtrisent pas le fonctionnement et qui les exploitent en tant que travailleurs et que consommateur

-> Simone Weil

 

Système technicien: Système autonome formé par la technique dont les êtres humains ont perdu la maîtrise. -> Jacques Ellul

 

Techno-entousiasme (ou enthousiasme technologique): croyance selon laquelle la technique permettra de trouver une solution à tous les problèmes: crise environnementale, enseignement...Il induit le solutionnisme. - > Evgeny Morozov

 

Techno-critique : Ensemble des discours développés au sujet de la critique de la technique. -> François Jarrige

 

Techno-capitalisme: hybridation du capitalisme et de la techno-science caractérisé par la domination de la rationalité algorithmique. -> Eric Sadin

 

II- Vocabulaire: vitalisme philosophique et ecoféministe:  

 

Bio-exploitation:  le techno-capitalisme vise l'exploitation de la vie elle-même: plante, animaux, être humains... Les biotechnologies - dans l'agriculture, l'élevage ou appliquer à l'être humain, vise à un contrôle complet du vivant de manière à en permettre l'exploitation et la marchandisation intégrale.

 

Créativité: Avant d'être une caractéristique du travail humain, la créativité est présente dans le vivant lui-même. En effet, la reproduction est à même de produire de nouveaux être qui n'avaient jamais été créées auparavant. En associant, la créativité et le travail productif, le marxisme a invisibilisé le lien entre création, vie et reproduction. Le travail reproductif en tant que processus biologique permet la création d'un nouvel être vivant humain. Mais il n'est pas qu'un processus biologique, il est également un fait social. Il assure les conditions de la survie de ce qui a été crée. Ainsi le travail reproductif est tout à la fois processus de création et de conservation de ce qui est. En recherchant le contrôle de la reproduction, le techno-capitalisme cherche à s'approprier la puissance de création du vivant.


Croissance: La notion de croissance est tout d'abord une notion qui s'applique au vivant: croissance d'une plante ou d'un animal, d'un enfant. Certains philosophes vitalistes ont pu faire de la croissance et non du plaisir la finalité du vivant. L'économie capitaliste également affirme la valeur de la croissance. L'économie qui devrait être un moyen au service de la satisfaction des besoins tend à se comporter comme un organisme vivant qui aurait sa propre finalité interne. Le capitalisme serait orienté vers une finalité: sa propre croissance. 


Production et reproduction artificielle du vivant:  Par la biologie de synthèse et les biotechnologies, le techno-capitalisme tend à produire les instruments d'un contrôle intégral du vivant. La reproduction artificielle du vivant constitue une tentative d'arraisonnement du travail reproductif. Par le contrôle intégrale de la production et de la reproduction du vivant, celui-ci devient une simple marchandise adaptable aux logiques de profit du capitalisme. L'acte de reproduction et l'enfant à naître ne sont plus que des biens marchands.  

 

Robot compagnon: Les robots compagnon sont des robots qui sont crées de manière à simuler un certain nombre d'activité liées à des activités de "care". 


Travail du care: "Care" signifie en anglais "prendre soin". Le travail du care désigne un ensemble de tâches généralement accomplies par les femmes visant à prendre "soin": éducation, santé, accueil, nourriture, entretien... Le "care" a également une portée morale: il est constitutif d'une éthique de la sollicitude. Il est alors possible de situer le care en continuité avec l'empathie. Le travail du care peut donc être considéré comme ayant une valeur anthropologique fondamentale dans la constitution de l'être humain afin de transmettre la culture et la morale par l'éducation et l'interaction interpersonnelle. 

 

Travail et savoir-faire paysans: On trouve des dimension proches du travail du care et du travail reproductif dans l'activité paysanne. En effet, le paysan a pour objectif de prendre soin de ses cultures et de ses animaux et de reproduire la vie des plantes et des animaux. 

 

Travail reproductif: Le travail reproductif est le travail par lequel se reproduit la force de travail: la reproduction sexuée, manger, boire, dormir.... Les auteures féministes ont théorisé le travail reproductif comme le travail de gestation et d'enfantement, d'éducation des enfants et de production de la nourriture.   

 

Travail vivant et travail mort: Le travail vivant (reproductif ou productif) est l'expression de la force de travail (de l’énergie vitale) de la travailleuse. Le travail mort vise à simuler les caractéristiques du travail vivant: force motrice, intelligence, empathie...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0