Bernardin Jacques, Le rapport à l’école des élèves des milieux populaires

 

De Boeck, 2013, 135 p., 12 euros.

 

 

Jacques Bernardin, ancien formateur en IUFM et docteur en sciences de l’éducation, est actuellement président du GFEN (Groupe français d’éducation nouvelle). Il propose, dans Le rapport à l’école des élèves des milieux populaires, une synthèse portant sur des approches qui se trouvent au croisement de la sociologie et de la psychologie de l’éducation. Il s’agit d’un ensemble de travaux dont les principaux promoteurs sont Bernard Charlot, Jean-Yves Rochex ou Elisabeth Bautier.

Ces approches entendent ne pas limiter l’analyse de la reproduction sociale de l’inégalité à l’école et de l’échec scolaire à une étude objective des classes sociales. Il s’agit également d’adopter une approche compréhensive qui s’interroge sur la manière dont se construit le rapport au savoir chez les enfants en fonction du milieu social dont ils sont issus. Il s’agit donc d’une perspective qui entend croiser déterminations sociales objectives et sociologie compréhensive des subjectivités. En fonction de cela, il devient alors également possible de s’interroger sur les types de pédagogie et de didactique qui accentuent ou non l’inégalité sociale à l’école.

 

La première partie de l’ouvrage situe l’approche des “rapports au savoir et à l’école” dans les controverses épistémologiques en sciences de l’éducation. L’auteur rappelle comment, avant les années 1970, c’est la théorie innéiste du don qui domine comme mode d’explication de l’échec scolaire: certains élèves sont doués et d’autres pas. Avec les années 1970, et entre autres les travaux de Pierre Bourdieu, est mise en avant la place des inégalités sociales dans les orientations scolaires. Néanmoins, le risque qui peut alors apparaître est celui d’un fatalisme sociologique que viendrait redoubler la thèse d’un handicap socio-culturel. Une version réactionnaire de l’inégalité sociale consiste alors à stigmatiser les familles des classes populaires, accusées de constituer un handicap à la réussite: par exemple, les parents ne suivraient pas assez la scolarité de leurs enfants. En outre, une difficulté rencontrée par la sociologie critique porte sur l’explication de la réussite scolaire, certes statistiquement plus rare, mais réelle, d’enfants issus de milieux sociaux défavorisés.

L’approche en termes de rapport aux savoirs entend sortir du fatalisme du handicap socio-culturel. Elle s’est développée au sein de plusieurs équipes de recherche et a été reprise par le GFEN (Groupe français d’éducation nouvelle). Il s’agit alors de s’intéresser à la manière dont les élèves construisent leur relation au savoir en fonction de leur rapport à l’école selon leur origine sociale. Parmi les outils méthodologiques utilisés par les chercheurs pour étudier le rapport au savoir des élèves figurent “les bilans de savoir”. Il s’agit alors d’interroger les élèves sur la relation qu’ils entretiennent aux apprentissages faits à l’école et à l’extérieur de l’école.

Les études menées font apparaître des différences entre les bons élèves et les élèves en échec scolaire, différences qui recoupent souvent l’origine sociale des élèves. Ainsi, les familles des classes populaires investissent fortement l’école, en particulier dans sa capacité à permettre de se débrouiller dans la vie et de pouvoir accéder à un emploi. Les enfants en échec scolaire sont des enfants qui considèrent qu’ils doivent travailler à l’école avant tout pour avoir un bon travail plus tard. Ils ne valorisent pas en soi les savoirs scolaires. Au contraire, les élèves qui sont en situation de réussite scolaire - y compris ceux des milieux populaires- valorisent les savoirs scolaires comme motivation intrinsèque: plaisir d’apprendre et possibilité de mieux comprendre le monde. Sur le plan de l’activité pédagogique, les élèves des milieux populaires i perçoivent l’attitude en cours comme tournée avant tout vers le respect des règles liées aux savoir-être et valorisent les apprentissages basés sur le par coeur et la répétition. A la différence des élèves en réussite scolaire, ils ont du mal à percevoir les activités de compréhension du sens et de construction que suppose l’acquisition des savoirs scolaires.

Enfin, pour que l’enfant des milieux populaires puisse être en situation de réussir à l’école, il faut qu’il se sente autorisé à devenir autre que ses parents.

 

Dans une deuxième partie, l’auteur met en avant la façon dont le rapport au savoir à l’école est dominé par la culture écrite. Or la culture des milieux populaires est une culture de l’oral. Les activités de lecture des parents ne sont pas perçues comme telles par les enfants, qui réduisent la lecture au fait de lire des livres: le fait de lire des documents administratifs par exemple n’est pas considéré comme une lecture. La différence entre les élèves en réussite scolaire des classes sociales moyennes et supérieures et les élèves en échec des classes populaires se traduit là aussi dans une différence dans le rapport à l’écriture et à la lecture. Les enfants en réussite scolaire éprouvent du plaisir à écrire pour exprimer leurs idées. Ils opèrent par le langage une activité de second ordre, mettant en oeuvre une réflexivité. Pour les enfants les plus en échec scolaire, écrire peut se réduire à calligraphier et non pas à exprimer ses idées. De même, ils peuvent être confrontés à une survalorisation du déchiffrement au détriment de la compréhension du sens du texte.

 

La dernière partie de l’ouvrage s’intéresse au rapport au savoir des enfants en fonction de leurs familles et des pratiques pédagogiques des enseignants. Les familles des classes populaires se caractérisent par une culture qui valorise davantage le partage oral que la lecture, perçue comme une activité solitaire. Il est faux de dire que les familles des classes populaires ne sont pas investies dans la scolarité de leurs enfants car c’est dans ces milieux sociaux que l’on trouve le plus de temps passé à faire faire les devoirs. Néanmoins, le rapport à l’école se caractérise par une survalorisation des notes comme moyen d’évaluation et par un rapport aux apprentissages qui passe avant tout par le contrôle et la surveillance plus que par l’apprentissage de l’autonomie.

En ce qui concerne les pratiques enseignantes, ce sont les consignes qui sont les plus implicites et ambiguës qui sont peu favorables aux élèves des classes populaires. Le fait, sous prétexte que les élèves n’aiment pas écrire, de renoncer aux activités écrites au profit de l’oral constitue également une stratégie qui nuit à l’amélioration des résultats des élèves des classes populaires. Certaines activités peuvent également entretenir l'ambiguïté sur le type de savoir à acquérir: par exemple, l’enfant peut penser que le plus important est de coller proprement la feuille et non le contenu de la feuille elle-même. L’ouvrage se termine par des propositions de pratiques pédagogiques pour changer le rapport à l’école.

 

 

A l’heure où la dernière étude PISA confirme la tendance du système scolaire français à renforcer les inégalités sociales, ce petit ouvrage de synthèse est un outil précieux pour pouvoir réfléchir à la question sous l’angle, non pas seulement objectif des classes sociales, mais également en prenant en compte les formes subjectives que recouvrent ces inégalités dans le rapport au savoir. L’idée qui traverse ces approches, c’est que les acquisitions de savoirs sont des activités qui sont signifiantes: elles supposent de comprendre des sens et elles supposeraient également que le sujet donne du sens. C’est pourquoi la sociologie de l’inégalité scolaire ne pourrait faire l’économie d’une approche compréhensive portant sur le sens que les élèves donnent à leur activité scolaire. Cette dimension serait alors importante pour pouvoir agir sur le plan pédagogique au quotidien.  

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    wlp (lundi, 22 juin 2015 11:33)

    http://www.hermesbirkin.com.co/
    http://www.hermesoutlet.net.co/
    http://www.hollister.us.org/
    http://www.hollisterclothing-store.in.net/
    http://www.insanityworkout.net.co/
    http://www.iphone-cases.us/
    http://www.ralphlaurenpolo.in.net/
    http://www.ray-ban-outlet.us.com/
    http://www.raybans.us.org/
    http://www.rayban-sunglasses.org.uk/
    http://www.rayban-sunglasses.us.org/
    http://www.raybansunglassesoutlet.net.co/
    http://www.raybanwayfarer.in.net/
    http://www.replicahandbags.com.co/
    http://www.replicawatches.us.com/
    http://www.retro-jordans.com/
    http://www.rolex-watches.me.uk/
    http://www.rosherun.org.uk/
    http://www.rosheruns.us/
    http://www.salvatoreferragamo.in.net/
    http://www.soccer-shoes.org/
    http://www.softball-bats.us/
    http://www.suprashoe.net/
    http://www.swarovskicrystal.com.co/
    http://www.swarovskijewelry.com.co/
    http://www.swarovski-uk.org.uk/
    http://www.the-northface.com.co/
    http://www.the-northface.in.net/
    http://www.thenorth-face.org.uk/
    http://www.thenorthface.us.org/
    http://www.thenorthfacejackets.in.net/
    http://www.thomassabo-uk.org.uk/
    http://www.tiffanyandco.net.co/
    http://www.tiffanyjewelry.us.org/
    http://www.tory-burch-outlet.in.net/
    http://www.tory-burchoutlet.us.com/
    http://www.louboutin.jp.net/
    http://www.louis-vuittoncanada.ca/
    http://www.louisvuitton.jp.net/
    http://www.louis--vuitton.org.uk/
    http://www.louisvuitton.so/
    http://www.louisvuittonas.com/
    http://www.edhardy.in.net/
    http://www.levisjeans.com.co/
    http://www.bcbgdresses.net/
    http://www.bebeclothing.net/
    http://www.harrods-london.co.uk/
    http://www.guccishoes.com.co/
    http://www.ralphlaurenoutletonline.us.org/
    http://www.true-religion.com.co/
    http://www.truereligionjeans.net.co/
    http://www.truereligion-outlet.com.co/
    http://www.uggaustralia.net.co/
    http://www.uggboots.net.co/
    http://www.uggbootsclearance.com.co/
    http://www.uggsonsale.com.co/
    http://www.uggsoutlet.com.co/
    http://www.uptocoachoutlet.com/
    http://www.vansshoes.us/
    http://www.weddingdressesuk.org.uk/
    http://www.yogapants.com.co/
    http://www.ugg-boots.us.org/
    http://www.poloralphlaurenoutlet.net.co/
    http://www.burberryoutletonline.ar.com/
    http://www.toms-outlet.net.co/
    http://www.michaelkors.in.net/
    http://www.christianlouboutinoutlet.net.co/
    http://www.toryburchsale.com.co/
    http://www.pradaoutlet.com.co/
    http://www.longchamp-handbags.in.net/
    http://www.longchampoutlet.com.co/
    http://www.chanel-bags.com.co/
    http://www.truereligion-outlet.us.org/
    http://www.abercrombie-and-fitch.us.com/
    http://www.timberlandboots-outlet.net/
    http://www.timberland-shoes.com/
    http://www.tommyhilfiger.net.co/
    http://www.tommy-hilfigeroutlet.com/
    http://www.tomshoesoutlet.com/
    http://www.toms-outlet.in.net/
    http://www.toms-shoes.com.co/
    http://www.hollisterclothing.in.net/
    http://www.newbalance-shoes.org/
    http://www.converse--shoes.net/
    http://www.lululemonoutlet.com.co/
    http://www.nfl-jerseys.in.net/
    http://www.cheapjerseys.us.org/
    http://www.rolex-watches.us.com/
    http://www.rolexwatchesforsale.us.com/
    http://www.p90xworkout.in.net/
    http://www.giuseppezanotti.com.co/
    http://www.maccosmetics.net.co/
    http://www.instyler.in.net/
    http://www.mizunorunning.net/
    http://www.handbagsoutlet.com.co/
    http://www.hilfigeroutlet.in.net/
    http://www.kate-spade.com.co/
    http://www.katespade-outlet.com.co/
    http://www.kate-spades.com/
    http://www.longchamp.us.org/
    http://www.longchamp.com.co/