Proudhon et la classification scientifique

La classification apparait à Proudhon comme une étape importante de l'activité scientifique et de ce qu'on peut considérer comme son pragmatisme philosophique.

En effet, si la science ne prétend plus se fonder sur une vérité absolue pour établir ses résultats, l'une de ses méthodes consiste à nous fournir des classifications opérantes des phénomènes.

Pour autant, Proudhon n'est pas anti-réaliste. Même s'il admet qu'il existe une pluralité possible de classifications, celles-ci ne sont pas relatives à l'esprit de l'observateur, mais elles renvoient à des séries qui existent dans la réalité. 

L'activité scientifique ne porte pas sur une connaissance substancielle de la réalité, mais sur une connaissance des séries qui organisent la réalité. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0