Faits et interprétation philosophique

 

 

Les controverses philosophiques peuvent s’exprimer sous la forme d’interprétations divergentes de mêmes faits.

 

Prenons par exemple le cas d’une critique philosophique d’un Etat dictatorial. Il est possible de constater que l’on peut trouver des critiques liés à des logiques philosophiques différentes:

 

1) Une critique empiriste adressée à l’idéalisme et au rationalisme:

- Contre l’idéalisme: on oppose la domination d’idées abstraites. Les individus ont été soumis à des idéaux abstraits qui ne tiennent pas compte de l’utilité (critique de l’utopie politique)

- Contre le rationalisme: on a cherché à soumettre les individus à des règles générales et impersonnelles (critique de la bureaucratie)

=> Ce qui est critiqué ici de manière générale, c’est l’absence de prise en compte de l’utilité au profit de règles ou de normes abstraites

 

2) Une critique idéaliste adressée à l’empirisme et au rationalisme:

a) Contre l’empirisme: on a traité les individus comme de simples instruments au service d’intérêts matériels au lieu d’agir en fonction de valeurs morales idéales (critique de l’utilitarisme)

b) Contre le rationalisme: on a appliqué des règles formelles, on a réduit la pensée à un simple calcul, sans prendre en compte les valeurs morales (critique de la bureaucratie)

=> Ce qui est critiqué ici de manière générale, c’est l’absence de valeurs morales transcendantes.

 

3) Une critique rationaliste:

a) Contre l’idéalisme: on a soumis les individus à des normes idéales au lieu de s’appuyer sur une connaissance de la réalité (critique de l’utopie)

b) Contre l’utilitarisme: on a soumis les individus à une logique apparente, liées à des intérêts particuliers, sans s’appuyer sur une connaissance de la réalité (critique de l’utilitarisme).

=> Ce qui est critiqué ici de manière générale, c’est l’absence d’une connaissance de la réalité en soi (contre l’apparence et l’illusion).

 

4) Critique pragmatiste:

a) Contre l’utilitarisme: l’action politique traite les individus comme passifs: consommateurs ayant des besoins

b) Contre l’idéalisme: les soumet à des idéaux normatifs transcendants

c) Contre le rationalisme: accorde un primat au raisonnement sur l’action.

=> Ce qui est critiqué, c’est l’abstraction, opposée aux désirs réels des individus

 

Conclusion: La philosophie peut apparaître comme l’expression de conflits d’interpretation sur les causes et la nature de faits par ailleurs généralement admis. Ce conflit d’interprétation repose sur des conceptions anthropologiques différentes:

 

Quatre positions de base:

 

Utilitarisme

Vivant

sensation (sens)

Rationalisme matérialiste

Matière

rationnelle (raison)

Idéalisme

Dualisme matière/esprit

intuition intellectuelle (esprit)

Pragmatisme

Vivant

force vitale

 

 

Annexe:

 

Principes élémentaires à partir desquels, il est possible de reconstruire les théories philosophiques:

 

 

Passif

Actif

Sens

Force vitale

Matière

Esprit

Sens

Raison

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0