Coline Cardi et Geneviève Pruvost dir., Penser la violence des femmes

La découverte, 2012, 32 euros, 441 p.

 

 

            Préfacé par l'historienne Arlette Frage, cet ouvrage collectif dirigé et introduit longuement par Coline Cardi et Geneviève Pruvost, présente des contributions issues de différentes disciplines pour traiter la thématique de la violence dont les femmes sont directement auteures et non simples victimes. Il est découpé en quatre parties comportant chacune, outre une introduction, entre cinq et huit contributions: violences politiques, le privé et le politique, traitement institutionnel de la violence des femmes, figurations et défigurations des femmes violentes. Il s'achève sur une postface d'Anne-Marie Lagrave et une abondante bibliographie.

            Cet ouvrage s'attaque, comme les auteures le soulignent à plusieurs reprises, à un sujet considéré comme délicat, voire tabou. En effet, la question de la violence des femmes est l'objet d'un certain nombre de controverses qu'il est nécessaire d'expliciter afin de mettre en valeur les enjeux de l’ouvrage. Le premier élément est celui d'un constat: celui de la sous-représentation des femmes dans les actes considérés comme violents. Mais ce constat appelle bien des remarques. Le premier point consiste à demander s'il s'agit d'un constat de l'anthropologie biologique: existerait-il biologiquement une pré-disposition des individus de sexe masculin à la violence ? Disons le tout de suite, c'est une hypothèse que refusent les contributrices et que même elles n'explorent pas réellement. Le rapport des hommes et des femmes à la violence est construit socialement. Mais une fois cette thèse admise, que faire de la question de la violence des femmes. Cette question est délicate car elle a des enjeux sur le traitement social de la violence et de la protection des victimes et sur le rapport du féminisme à la violence comme stratégie politique. En effet, il existe certes une sur-représentation des actes violents commis par des hommes, mais celle-ci tient-elle également au fait que les actes violents des femmes sont minimisés ? A l'inverse que penser des actes violents commis par les femmes ? Ne s’agit-il que d'une violence réactive ?

            Le féminisme radical a mis en avant, depuis les années 1970, le fait que les femmes étaient victimes de violences: violences sexuelles, violences physiques, en particulier conjugales... Souligner l'existence d'une violence des femmes, cela peut paraître risquer de jouer le jeu de groupes masculinistes toujours prêts à contester la spécificité de l'oppression vécue par les femmes. Mais inversement, le fait de nier la violence des femmes, cela peut conduire à les enfermer dans un rôle socialement assigné qui leur interdit l'usage de tout ce qui est considéré relever d'un habitus masculin. Nier la violence des femmes, cela peut donc conduire à nier leur capacité à être des sujets capables d'agir pour se défendre et à cantonner les femmes dans un rôle de victime. Mais alors, le problème qui se pose, c'est la difficile place de la violence comme stratégie politique du féminisme. Le refus de l'usage de la violence peut apparaître comme la reproduction par les femmes d'un habitus social qui rend tabou pour elles cet usage, mais inversement ce choix de la violence pourrait apparaître comme la reprise des valeurs sociales du masculin et une dévalorisation d'une stratégie politique qui passerait par d'autres formes que celles dont usent les hommes.

            Les contributions qui sont réunies dans l'ouvrage essaient par leurs diversité de montrer l'existence d'une violence des femmes quels que soient les lieux et les époques. Mais elles mettent également en avant la difficulté à tirer de cette violence des conclusions trop générales. Il y a néanmoins un point qui semble relativement récurrent dans un certain nombre de cas, c'est la difficulté à accepter le sens politique de cette violence lorsque celles qui en sont les auteurs entendent lui pourtant lui conférer un tel sens.

            Il n'est pas possible de revenir ici sur l'ensemble des contributions. On peut remarquer la riche introduction de Marie-Elisabeth Handman sur la violence des femmes dans les sociétés matrilinéaires. Pour les époques historiques parcourues en France, il est possible de noter: les femmes en armes au XVIe, qui présente l'intérêt de montrer que les fonctions militaires n'ont pas toujours été interdites aux femmes sous l'Ancien Régime (Nicole Dufourneau), les émeutes à Paris en 1775 (Clara Chevalier), la violence des femmes sous la période révolutionnaire (Jean-Clément Martin), la figure de Charlotte Corday (Guillaume Mazeau), la criminologie au XIXe siècle (Martine Kaluszynski). On peut aussi noter la diversité des aires géographiques abordées, en particulier concernant l'implication des femmes dans des luttes armées: le Liban et la Palestine (Sonia Dayan-Herzbrun), le Pérou contemporain (Camille Boutron), l'Irlande du Nord (Maritza Felices-Luna), l'implication des femmes dans le génocide au Rwanda (Violaine Baraduc), le Mali, la violence de jeunes filles trafiquantes de drogue au Brésil. Des contributions abordent également la question de la représentation de la violence des femmes, avec une introduction d'Eric Fassin: dans le langage (Dominique Lagorgette), dans la littérature (Raphaelle Guidée) ou au cinéma (François Xaviez-Molia). Un nombre important de contributions sont consacrées au traitement de la violence des femmes par le système judiciaire. Certaines également abordent des thématiques très spécifiques, telles que la violence dans les couples lesbiens (Vanessa Watremez) ou les femmes pédophiles (Jean-Raphaël Bourge).

            On terminera cette brève présentation par deux choix subjectifs. Le premier est la contribution de l'historienne Marie-Josèphe Bonnet qui revient sur le cas exceptionnel de Violette Morris, qui fut une championne française multisport, capable de rivaliser avec des hommes (poids, javelot, boxe, vélo, motocycle, automobile...). Elle est exclue de la Fédération française sportive féminine en 1930 après une ablation des seins. Elle abat par la suite un homme sur sa péniche dans un acte de légitime défense en 1937 avant de terminer exécutée par la résistance en 1944, accusée d'être un agent de la Gestapo. Le second est la contribution de Fanny Bugnon, qui revient sur la médiatisation des militantes d'Action Directe, Joelle Aubron et Nathalie Ménigon: l'utilisation par Paris Match de photographies de Joelle Aubron où étudiante, elle avait posé nue, la dépolitisation des actes commis par les deux femmes, ou encore les propos de Menie Gregoire sur les dérives du féminisme: « la femme-tueur existe donc aujourd'hui en France, bien que ce métier ne figure pas au nombre des professions que réclamait le féminisme. […] Car ce n'est pas du tout cela qu'elles ont voulu quand elles ont demandé la liberté. C'était le droit d'être des personnes humaines, pas des assassins ». Ne faut-il pas voir dans ce type de réactions une manifestation d’une peur de la radicalité qu’implique l’exigence d’égalité ?

 

Irène Pereira

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Best Juicer (mercredi, 17 avril 2013 04:48)

    I shared this on Myspace! My buddies will really want it!

  • #2

    wlp (lundi, 22 juin 2015 11:34)

    http://www.hermesbirkin.com.co/
    http://www.hermesoutlet.net.co/
    http://www.hollister.us.org/
    http://www.hollisterclothing-store.in.net/
    http://www.insanityworkout.net.co/
    http://www.iphone-cases.us/
    http://www.ralphlaurenpolo.in.net/
    http://www.ray-ban-outlet.us.com/
    http://www.raybans.us.org/
    http://www.rayban-sunglasses.org.uk/
    http://www.rayban-sunglasses.us.org/
    http://www.raybansunglassesoutlet.net.co/
    http://www.raybanwayfarer.in.net/
    http://www.replicahandbags.com.co/
    http://www.replicawatches.us.com/
    http://www.retro-jordans.com/
    http://www.rolex-watches.me.uk/
    http://www.rosherun.org.uk/
    http://www.rosheruns.us/
    http://www.salvatoreferragamo.in.net/
    http://www.soccer-shoes.org/
    http://www.softball-bats.us/
    http://www.suprashoe.net/
    http://www.swarovskicrystal.com.co/
    http://www.swarovskijewelry.com.co/
    http://www.swarovski-uk.org.uk/
    http://www.the-northface.com.co/
    http://www.the-northface.in.net/
    http://www.thenorth-face.org.uk/
    http://www.thenorthface.us.org/
    http://www.thenorthfacejackets.in.net/
    http://www.thomassabo-uk.org.uk/
    http://www.tiffanyandco.net.co/
    http://www.tiffanyjewelry.us.org/
    http://www.tory-burch-outlet.in.net/
    http://www.tory-burchoutlet.us.com/
    http://www.louboutin.jp.net/
    http://www.louis-vuittoncanada.ca/
    http://www.louisvuitton.jp.net/
    http://www.louis--vuitton.org.uk/
    http://www.louisvuitton.so/
    http://www.louisvuittonas.com/
    http://www.edhardy.in.net/
    http://www.levisjeans.com.co/
    http://www.bcbgdresses.net/
    http://www.bebeclothing.net/
    http://www.harrods-london.co.uk/
    http://www.guccishoes.com.co/
    http://www.ralphlaurenoutletonline.us.org/
    http://www.true-religion.com.co/
    http://www.truereligionjeans.net.co/
    http://www.truereligion-outlet.com.co/
    http://www.uggaustralia.net.co/
    http://www.uggboots.net.co/
    http://www.uggbootsclearance.com.co/
    http://www.uggsonsale.com.co/
    http://www.uggsoutlet.com.co/
    http://www.uptocoachoutlet.com/
    http://www.vansshoes.us/
    http://www.weddingdressesuk.org.uk/
    http://www.yogapants.com.co/
    http://www.ugg-boots.us.org/
    http://www.poloralphlaurenoutlet.net.co/
    http://www.burberryoutletonline.ar.com/
    http://www.toms-outlet.net.co/
    http://www.michaelkors.in.net/
    http://www.christianlouboutinoutlet.net.co/
    http://www.toryburchsale.com.co/
    http://www.pradaoutlet.com.co/
    http://www.longchamp-handbags.in.net/
    http://www.longchampoutlet.com.co/
    http://www.chanel-bags.com.co/
    http://www.truereligion-outlet.us.org/
    http://www.abercrombie-and-fitch.us.com/
    http://www.timberlandboots-outlet.net/
    http://www.timberland-shoes.com/
    http://www.tommyhilfiger.net.co/
    http://www.tommy-hilfigeroutlet.com/
    http://www.tomshoesoutlet.com/
    http://www.toms-outlet.in.net/
    http://www.toms-shoes.com.co/
    http://www.hollisterclothing.in.net/
    http://www.newbalance-shoes.org/
    http://www.converse--shoes.net/
    http://www.lululemonoutlet.com.co/
    http://www.nfl-jerseys.in.net/
    http://www.cheapjerseys.us.org/
    http://www.rolex-watches.us.com/
    http://www.rolexwatchesforsale.us.com/
    http://www.p90xworkout.in.net/
    http://www.giuseppezanotti.com.co/
    http://www.maccosmetics.net.co/
    http://www.instyler.in.net/
    http://www.mizunorunning.net/
    http://www.handbagsoutlet.com.co/
    http://www.hilfigeroutlet.in.net/
    http://www.kate-spade.com.co/
    http://www.katespade-outlet.com.co/
    http://www.kate-spades.com/
    http://www.longchamp.us.org/
    http://www.longchamp.com.co/