Conceptualisations

Conceptualisation de notions de philosophie des programmes de terminale générale (serie ES et S) à partir des trois positions de bases distinguées précédemment:

 

1) Relativisme sensualiste:

Matière sensible -> intuition sensible

 

2) Rationalisme matérialiste:

Matière mécanique -> rationalité immanente

 

3) Idéalisme:

Esprit -> intuition intellectuelle

 

Notions

Relativisme sensualiste

Rationalisme matérialiste

Idéalisme

Raison

Raison issue de la pratique, de l’utilité pratique

Raison immanente à la matière

Raison spirituelle

Réel

Pas de réel au-delà de l’apparence

Reel matériel

Réel spirituel en plus du réel matériel

Vérité

Vérité relative = opinion

Vérité = cohérence

Vérité = évidence, certitude

Démonstration

Montrer c’est démontrer

Démonstration = cohérence logique

Démonstration = intuition et cohérence logique

Matière

Ce qui apparaît aux sens

Ce qui est étudié par la science

Peut-être en définitif immatériel (idéalisme absolu)

Esprit

Produit de l’évolution du vivant

Réductible à la matière

Immatériel.

Vivant

Principe spécifique de mouvement capable d’auto-organisation

Réductible à un mécanisme

Principe spirituel organisé selon une finalité

Interprétation

Produit de la projection des normes d’un vivant sur son milieu

Expliquer la nature

Comprendre le sens par intuition intellectuelle

Nature

Ensemble de ce qui existe en constant changement

Ensemble de ce qui existe régit par des lois rationnelles

Tout ce qui n’est pas la culture et qui est progressivement humanisé

Culture

Diversité des cultures

Ensemble des faits spécifiquement humains organisés selon des lois rationnelles

Produit de l’esprit humain.

La culture = les productions intellectuelles

Histoire

Processus continu se déroulant sans rationalité

Processus rationnel

Processus organisé selon une finalité

Travail

Activité pénible servant à satisfaire les besoins humains

Loisir: temps de divertissement

Processus par lequel l’être humain transforme la nature et se transforme

Loisir: activités de l’esprit par lesquels l’être humain se réalise en tant qu’être spirituel

Technique

Produit d’une activité empirique par laquelle les être humain fabrique des outils en vue de satisfaire ses besoins.

Produit des applications de la science moderne

Produit d’une activité humaine qui suppose l’esprit car elle est organisée selon une finalité

Religion

Opinions relative. Illusion correspondant à un besoin empirique

Réalité objective ayant une fonction de cohésion sociale

ou

Illusion masquant des rapports d’exploitation économiques

Produit d’un sentiment intellectuel: la foi

Art

- Se confond avec l’artisanat: activité l’utile.

- Object d’un plaisir sensible

-Illusion sensible exaltant la vie et rendant plus supportable le tragique de l’existence

- Produit de l’imagination

Activité qui produit du beau selon des règles objectives

- Activité qui idéalise la réalité.

- Activité désintéressée

- Objet d’un jugement intersubjectif

- Suppose une inspiration d’origine supérieure

 

 

Langage

- Concepts qui découpent arbitirairement la réalité

- Instrument de communication

- Médiation qui constitue la condition de possibilité de penser

- Réfère à la réalité

- Concepts qui découpent arbitrairement la pensée

 

Politique

Techniques visant à la prise du pouvoir et à sa conservation

Science du gouvernement

Action orientée vers l’établissement de la justice

société

Continuité entre la nature et la culture

Diversité des sociétés humaines

Forme naturelle d’organisation des êtres humains organisés selon des règles rationnelles (ethnologie)

Produit de l’esprit humain

Echanges

Conventions réciproques visant à la satisfaction des besoins

Rapport en apparence égalitaire qui masque un rapport de domination

Action réciproque créant une obligation morale

Etat

Peut apparaître comme brimant les intérêts immédiats des individus

 

Rapport de domination

Réalité transcendante à la société pouvant en apparaître comme l’intelligence coordinatrice

ou

Produit d’un contrat supposant des volontés autonomes

Droit

Coutumes

Règle de droit d’une société donnée: droit positif

Droit naturel

Justice

Idéal relatif

Norme produit par une société donnée dans des conditions données

Idéal absolu vers lequel doit tendre l’organisation de la société et que doit faire appliquer l’Etat

Sujet

Sujet sensible

Sujet matériel (mécanique)

Sujet intelligible

Conscience

Produit de l’évolution naturelle

Réductible à la matière

Principe spirituel

Inconscient

Force vitale qui traverse tous les êtres vivants

Hypothèse scientifique

Incompatible avec la notion de conscience

Désir

Désigne le besoin chez les êtres humains

Besoins culturels.

 

Défini comme un état de manque insatiable

Autrui

Apparaît comme différent

Semblable du point de vue de sa nature

physique

Semblable en tant que personne spirituelle

Morale

Règles de vie relatives à chaque individu

Règles de vie établies par la raison

Règle de vie établit par un sentiment intuitif

Liberté

Faire ce que l’on veut

 

Processus par lequel un individu apprend à se gouverner par la raison

Libre arbitre = liberté absolue de la volonté

Devoir

Relatif en fonction des cultures

Règle de vie établie par la raison

ou norme qui ne peut être établie à partir de la nature

Sentiment absolu établi par l’intuition

Bonheur

Plaisir sensible

Utilité vitale

Règle de vie établie par la raison

ou Idéal de l'imagination et non de la raison

Extase mystique

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0