Rassemblement contre la précarité

 

Le jeudi 09 décembre a eu lieu, entre 12h et 14h, sur la place du Trocadéro, à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, un rassemblement destiné à initier une série de mobilisations et d’actions contre la précarité dans la fonction publique.

 

Heureusement, après les neiges de mercredi, il fait un temps à peu près supportable ce midi sur la place du Trocadéro.

 

Une cinquantaine de militants syndicaux, quelques précaires et quelques journalistes sont présents pour cette action, qui se situe à la fin d’un cycle de rencontres entre le Ministère de la fonction publique et les organisations syndicales et avant le début de négociations autour de la question de la précarité dans la fonction publique.

 

Les représentants des trois organisations syndicales prennent la parole et rappellent leur attachement à un processus de dé-précarisation massive dans la fonction publique, que ce soit sous la forme d’un plan de titularisation ou d’une loi de titularisation.

 

Après les organisations syndicales, ce sont des précaires, bien souvent eux-mêmes syndiqués, qui prennent la parole pour faire part de l’état de leur secteur professionnel ou de leur situation personnelle.

Les premiers à intervenir sont des précaires de l’ENS (Ecole normale supérieure) qui mènent actuellement une lutte pour faire valoir leurs droits.

Ce sont également principalement des salariés non-titulaires de l’Education nationale, de la culture ou des collectivités territoriales qui évoquent leur situation.

 

Le bilan en termes de nombre de personnes présentes lors de ce rassemblement est loin d’être positif pour un problème pourtant important. La faute certes au mauvais temps et à la difficulté de mobiliser en pleine semaine, mais également aux difficultés de mobiliser des personnels précaires.

 

Les organisations syndicales ont conclu le rassemblement en fixant un prochain rendez-vous pour le 20 janvier.

 

Irène Pereira

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0