Vu: L'arbre, le maire et la médiathèque

Vu en VOD

Film d'Eric Rohmer de 1993

 

Le film de Rohmer, tourné il y a maintenant presque 20 ans, n'apparaît pas si daté que cela, d'autant plus qu'un certain nombre de problèmes qu'il évoque comme émergents à l'époque ou sous forme de prospective sont pour nous aujourd'hui une réalité.

 

Rohmer choisit en effet d'axer cette plongée dans le monde de la politique sur la question écologique et sur une tendance qui est décrite comme étant en devenir, celle de la rurbanisation.

En ce qui concerne la forme d'abord, Rohmer opte pour un style qui se situe entre la fiction et le documentaire. Les personnages expriment leur avis sur différents sujets, comme la désertification des campagnes, sous forme de discussions entre eux ou même d'entretiens avec une journaliste qui vient faire un reportage dans le village.

 

Le maire (incarné par Pascal Gregory) est un élu socialiste dans le sud de la Vendée. Rohmer s'amuse à forcer le contraste entre l'engagement PS de l'élu et ses habitus de gentleman farmer, son mode de vie de châtelain. Pourtant malgré des convictions que Rohmer affiche comme royalistes, le personnage du maire n'est pas présenté de manière antipathique. Aucun d'ailleurs des différents personnages, que ce soit le directeur d'école (Luchini) opposé aux projets de médiathèque du maire, la compagne du maire (Arielle Domballe), une écrivaine très urbaine, ou la journaliste, n'apparaît comme foncièrement antipathique. Seul le patron de presse, joué par François-Marie Banier, n'est guère traité avec sympathie par le cinéaste...  

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0